site officiel

ASSOCIATION
FRANCAISE
ENDURANCE
TOUT TERRAIN

FFSA

Bandeau AFETT

6H TT DE PAU TARSACQ les 13 et 14 Mars 2010




Compte rendu des 6 HEURES TOUT-TERRAIN de PAU TARSACQ
les 13 et 14 Mars 2010 par Robert OLLIVIER

Au nom du père et du fils.

Victoire pour Mario et Alexandre Andrade devant Rabet-Tartarin et les locaux Beheity-Despujols-Durand, abandon pour Boullet-Duplé, les champions de France sortants.

L’ouverture de la pêche à la truite et les élections régionales qui avaient lieu ce même week-end, ont certainement retenu les concurrents chez eux, bref en clair ça ne se bousculait pas dans le parc concurrents (22) mais bien qu’ on ait vu pire la saison passée à deux reprises, ce qui n’est pas pour autant une raison de se réjouir. Quelques changements et autres transferts se sont opérés pendant l’inter-saison comme l’association de Torane avec Duplé père et fils, Vergeau rejoint Moilet-Galland et retour des Favarel après une année sabbatique. Boullet-Duplé auteurs de la pole vont mener la course durant les deux premières heures poursuivis dans un premier temps par Galland, Andrade junior, Tartarin et Favarel. Andrade gagnera une place à chaque heure et remportera la première manche devant Boulet-Duplé, Rabet-Tartarin, Moilet-Galland-Vergeau et le duo mixte Mohica-Jaffrenou premiers des deux roues motrices. Favarel-Cras, victime d’une crevaison avec complications, concédait quatorze tours au leader.

Les imprévus de dernière minute.

Malgré quelques soucis de freins, la deuxième manche voyait la domination et à nouveau la victoire d’Andrade devant Rabet-Tartarin et Béheity-Despujols-Hervé. Belle remontée de

Lethu-Bearzatto-Gomes tandis qu’on assistait, dans la dernière demi-heure à une série d’arrêts dont le plus inattendu fut celui de Boullet(direction), lui qui n’a jamais abandonné depuis plus de deux saisons. Galland (rotule de direction) perdait un temps précieux, Lacam-Dornel, auteurs d’une très belle course sur leur « Tomahawk » connaissaient des ennuis de commande de boîte et Jaffrénou bataillait ferme sur la piste avec un demi-train arrière ouvert pour rallier le parc fermé et tenter de sauver la première place des deux roues motrices, ce qui sera fait non sans mal.

Dans le trophée 4x4 où l’on dénombrait sept concurrents, après avoir largement dominé la première manche, ce sera l’abandon des Catalans Falloux-Pintos (Toyota) victimes de leur transfert. C’est par conséquent le trio girondin Labadie-Banos-Callegarain (T1B) qui signait la victoire devant Chastria-Lambert-Ferry (T1B), auteurs d’une belle prestation dans la seconde manche alors que l’équipage féminin Marie France Gérard-Anne Perillous l’emportait en T2 ; un duo que l’on retrouvera normalement pour l’intégralité de la saison et dont l’objectif est de remporter le titre féminin. Leurs principales adversaires dans cette catégorie seront Aline et Marina Real.

Robert Ollivier


Nouvelle saison, nouvelle donne !

Epreuve d’ouverture de la saison 2010 du championnat de France d’endurance tout terrain, les 6 heures de Pau Tarsacq n’ont pas manqué de rebondissements.

Tout avait bien commencé pour, Boullet-Duplé, les champions en titre, avec la pole position aux essais chrono. On retrouvait à leur côté, Moilet-Gallant-Vergeau qui reléguaient Andrade père et fils sur une deuxième ligne qui était complétée par Torane-Duplé-Duplé avec leur buggy ORC qui semble enfin devenu performant.
Juste derrière, la famille Favarel marquait son retour en endurance et Lacam-Dornel, ayant changé de monture pour un Tomahawk, signaient le meilleur temps des 2 roues motrices. En 4 x 4, Falloux-Rostand ont enlevé la meilleure place sur la grille.

Dès le départ, la bagarre est vive en tête de course et les trois premiers prennent vite quelques distances alors que derrière, Favarel, Duplé (Christian) et Tartarin entame une course prudente, mais c’était sans compter sur les soucis de jeunesse qui vont vite écarter le buggy n°7 du team ORC de toute prétention au podium.
Retardé par un incident, Galland se voit contraint de lâcher prise sur la tête de course.

Au terme de la première manche, Andrade termine devant Boullet-Duplé et les sages Rabet-Tartarin se sont hissés à la troisième place.

En 4x4, Falloux-Rostand, en Toyota T2, ont assis leur domination devançant de 5 tours Labadie-Banos-Callegrin sur un Range T1B.

En 2 roues motrices, Le vainqueur du Challenge Endurance 2rm 2009, Xavier Mouhica, s’est installé, avec Pascale Jaffrenou, à une confortable 5ème place.

En deuxième manche, l’équipe de la Clio Moncé ne relâchera jamais la pression, réalisant une course parfaite qui leur permettra, dans la foulée de leur victoire aux 24 h du Portugal, de remporter cette première épreuve de la saison et de prendre la tête du classement provisoire du Championnat de France.
Lethu-Bearzatto-Gomes seront les auteurs d’une très belle seconde course qui néanmoins ne suffira pas à gommer le retard pris dans la première.
La plus grande surprise fut le bris de direction de Bernard Boullet, à quelques tours de l’arrivée, qui contraint à l’abandon, laisse la deuxième place du podium à Rabet-Tartarin. Cet incident marque le coup d’arrêt à l’impressionnante fiabilité du buggy Propulsion qui, avec deux titres consécutifs, trustait les honneurs depuis 2 ans.
Discrets mais efficaces, Beheity-Despujols-Durand, complètent le trio gagnant en « dérobant » in extrémis la troisième place à la 2 roues motrices de Mouhica-Jaffrenou, victimes de la casse d’une biellette de roue arrière en toute fin de course.

Les incontestables Falloux-Rostand, trahis par leur boîte de transfert, devront renoncer, laissant la victoire en T2, comme l’année dernière, à Marie Gérard qui cette fois était associée à Anne Périllous, transfuge du rallycross.
Ce tout nouvel équipage, 100 % femme, est engagé sur la totalité de la saison avec pour objectif déclaré le titre féminin.
En T1B, la belle prestation en deuxième manche de Chastria-Lambert-Ferry sur Mitsubishi Pajero ne leur permettra pas de ravir le groupe à Labadie-Banos-Callegrin.

Trois semaines sépare la deuxième épreuve qui aura lieu les 3 et 4 avril à Saint Porchaire juste à côté de Saintes en Charente, nous devrions y retrouver tous les acteurs de cette première étape, mais également, bon nombre de nouvelles voitures dont la préparation s’est terminée tardivement.

Charly TORANE




Visites : - Dernière Mise à jour de cette page : 01/01/1970 am 01:00