site officiel

ASSOCIATION
FRANCAISE
ENDURANCE
TOUT TERRAIN

FFSA

Bandeau AFETT

6 H. TT - ALLIANCE NORD-SUD à PAU TARSAC les 12 et 13 Juin 2010




Compte rendu des 6 HEURES de l'Alliance NORD-SUD à Tarsacq
les 12 et 13 Juin 2010 par Robert OLLIVIER

Pour leur deuxième sortie sur cette nouvelle auto, Année-Poletti s’imposent devant Boullet-Duplé qui se replacent pour la course au titre alors que Moilet-Galland-Vergeau complètent le podium.

Habituellement à cette date, se déroule l’épreuve du Pas de Calais mais cette année pour des raisons d’autorisation non accordée par le propriétaire du site et pour sauver le championnat déjà amputé des « 6H du Pays Basque » et compte tenu des délais relativement courts, les Ch’tis organisateurs n’avaient pas trente six solutions : il fallait un circuit disponible et déjà homologué pour 2010 afin de gagner du temps, c’est ainsi que l’épreuve s’est déroulée sur le circuit de Tarsacq grâce à la bonne volonté de l’ASAC Basco-Béarnais et la passion farouche des membres de l’Ecurie d’Endurance 4x4 et en particulier celle de Sebastien Guilbault : l’ « Alliance Nord-Sud » était née .

Auteur de la pole position devant Moilet-Galland-Vergeau et Torane-Duplé-Duplé, le duo Boullet-Duplé laissait Andrade prendre le commandement avant que ce dernier se retrouve confronté à des ennuis de boîte de vitesses. Torane-Duplé-Duplé assuraient le relais en tête et s’imposaient dans la première manche devant Année-Poletti suivis de Boullet-Duplé, du trio Mouhica-Jaffrenou-Beyris (deux roues motrices) et de Rabet-Tartarin. La deuxième manche verra la victoire de Moilet-Galland-Vergeau suivis comme dans la précédente de Année, Boullet et Beyris auxquels viendra s’ajouter l’équipage Béheity-Despujols-Clerget pour clore le « top 5 ».Pas de chance pour les vainqueurs de la première manche, des ennuis mécaniques vont les retarder de neuf tours en première heure ; scoumoune également pour Lacam-Dornel qui pointaient à la cinquième place au terme de la première heure avant d’ouvrir le train avant de leur « Tomahawk », bilan : neuf tours de retard . Au général, Année-Poletti l’emportent devant Boulet et Moilet : « Cette victoire nous fait énormément plaisir mais pour la suite, ce sera uniquement les 24 Heures de France et du Portugal.» Mouhica-Jaffrenou-Beyris , premiers des deux roues motrices et Beheity-Despujols complètent le « top 5 ».

Bowler, Toyota et Mercedes dans les autres groupes.

La nouvelle classe T1A/FIA créée cette année comptait trois Bowler, celui de Nivesse-Coquelle-Delaplace s’imposait le matin tandis que le trio Lhoste-Billaut-Meyer le faisait l’après midi et au final. En T1B, outre les habitués, figurait un intermittent du spectacle en la personne d’Yves Morize venu pour un essai de son Mercedes qui a subi une sérieuse évolution (moteur, freins) en vue des « 24 Heures » également. Si Ruiz-Saint Marc-Brachet se montraient les plus rapides dans la première manche, Morize-Godet-Guyot s’imposaient dans la suivante et au cumul, devant Labadie-Banos-Callegarin tandis que Favre-Seguin-Favre complètaient le tiercé des T1B. En T2, Falloux-Pintos du team « Génération 4x4 » exempt de gros soucis, n’ont jamais été inquiétés. Derrière eux, à distance, figurent deux autres Toyota, celui de Bernard-Landanger et dans le même tour celui de l’équipage féminin Gérard-Périllous toujours deuxième au championnat à égalité avec Labadie-Banos-Callegarin , à trois points seulement des leaders provisoires Rabet-Tartarin. Soulignons pour terminer que 88,57% des concurrents ont été classés, un pourcentage rarement atteint en tout-terrain.

Robert Ollivier




Visites : - Dernière Mise à jour de cette page : 01/01/1970 am 01:00